Quelles pierres choisir pour l’enrochement ?

enrochement

Pratique courante dans les zones particulièrement instables, l’enrochement répond à des critères très précis. Du choix des pierres à la mise en œuvre de l’enrochement en passant par les aspects de résistance aux phénomènes météorologiques, rien ne doit être laissé au hasard dans la construction d’un enrochement.

La définition de l’enrochement

L’enrochement est une technique qui se compose d’un mur de pierres de tailles différentes et qui est très souvent utilisée dans les zones instables ou à forts dénivelés. Cette technique peut être à la fois utilisée pour stabiliser ou pour délimiter des zones instables mais elle peut aussi servir à protéger une construction des inondations ou pour corriger le dénivelé d’un terrain. L’enrochement, sous forme de mur de soutènement, peut enfin être utilisé au bord d’un cours d’eau afin de prévenir une future érosion.

Mais de plus en plus d’habitations possèdent aujourd’hui des enrochements non seulement à des fins utilitaires mais surtout pour des projets décoratifs.

La nécessité de pierres de qualité

Il n’est pas souhaitable, et il n’est pas possible, de réaliser un enrochement avec des pierres qui ne répondraient pas à certaines exigences en matière de qualité.

Les roches choisies pour un enrochement doivent tout d’abord être de calibres et de formes identiques. Cela garantit la bonne mise en œuvre de l’enrochement. Les roches sélectionnées doivent également posséder une dureté suffisante afin de pouvoir offrir une résistance à la compression naturelle mais aussi aux éléments climatiques et météorologiques tels que le gel notamment.

Avant d’être utilisées, les roches sont toutes testées. Ainsi, il est possible de tester leur durabilité (important selon le type de climat dans lequel l’enrochement sera placé), leur usure et leur résistance à la fragmentation. Pour prendre place dans un enrochement en France, toutes les roches retenues doivent satisfaire les exigences de la norme NF EN 13383-1.

Le choix des pierres pour son enrochement

Même si toutes les roches sont testées, elles ne peuvent pas toutes prendre place dans n’importe quel type d’enrochement. Pour cette raison, il revient à l’expert géologue la responsabilité de choisir le calibre, la durabilité et la qualité des roches qui prendront place dans votre construction.

Le plus souvent les roches utilisées dans les enrochements font partie de la famille des roches calcaires ou magmatiques comme le basalte ou le granite. Ces roches encore plus idéales car elles peuvent être maniées sans aucun problème par des pelles mécaniques lors de la mise en place de l’enrochement.

L’enrochement n’est donc pas un simple mur de pierres. C’est un édifice qui nécessite la venue d’un géologue expert et qui répond à des normes très précises.

Vous avez un projet d’enrochement en Charente Maritime, Deux Sèvres, Gironde, Landes et Vendée ? Nous mettons à votre disposition notre savoir-faire !

Découvrez nos solutions
Par |2018-06-08T15:05:36+00:008 mai 2018|Marais et littoral|